Les emprunts arabes dans la langue comorienne - Le cas du shingazidja.pdf

Les emprunts arabes dans la langue comorienne - Le cas du shingazidja

Mouzawar Ben Chami

Cet ouvrage est fait pour rendre compte au lecteur de limportance des mots dorigine arabe utilisés dans la langue comorienne, appartenant à la famille linguistique des langues bantoues. Il traite principalement du shingazidja, lun des quatre dialectes du comorien parlé dans lîle principale de lUnion des Comores à savoir la Grande Comore. Il fournit la traduction de plus de mille mots et expressions du comorien vers le français.

Comores (pays) — Wikipédia

6.27 MB Taille du fichier
9782343177052 ISBN
Les emprunts arabes dans la langue comorienne - Le cas du shingazidja.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.ibedsma.be ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Notice bibliographique Les emprunts arabes dans la langue ... Titre(s) : Les emprunts arabes dans la langue comorienne [Texte imprimé] : le cas du shingazidja / Mouzawar Ben Chami. Publication : Paris : l'Harmattan, impr. 2019. Impression : (14-Condé-sur-Noireau : Impr. Corlet numérique) Description matérielle : 1 vol. (148 p.) ; 22 cm. Note(s) : Bibliogr. p. 141-145 Texte remanié de : Mémoire de maîtrise : Langue arabe : Aix-en-Provence : 1994

avatar
Mattio Müllers

Les emprunts arabes dans la langue comorienne. Le cas du ...

avatar
Noels Schulzen

Les emprunts arabes dans la langue comorienne. Le cas du ...

avatar
Jason Leghmann

du comorien en graphie arabe1 par Michel Lafon2 Llacan-UMR 8135 Cnrs [email protected] Dans les années 1960, un lettré comorien, « Mze » Said Kamar-Eddine (c. 1890-1974), élabora une proposition d’adaptation de l’alphabet arabe à la notation du comorien, qu’il exposa dans des conférences et appliqua dans le journal Mwanâo qu’il avait fondé. Cette tentative représente l’une

avatar
Jessica Kolhmann

Langues des Comores - e-monsite Dans l'Union des Comores, les langues principalement utilisées sont les langues du qui font de nombreux emprunts à l'arabe (environ 30 à 40 % du vocabulaire), mais aussi au portugais, à l'anglais et au français. Sur la Grande Comore, on parle le grand comorien (shingazidja), sur Mohéli, le mohélien (shimwali), sur Anjouan, l'anjouannais (shindzuani) et à Mayotte le Mahorais. Leur