Cahiers des Amériques latines N° 74.pdf

Cahiers des Amériques latines N° 74

IHEAL

Alors que le Brésil s’apprête à accueillir la vingtième Coupe du Monde en juin-juillet 2014, ce dossier des Cahiers des Amériques latines revient sur la manière dont le football est devenu le sport roi dans cette région du monde. Importée d’Angleterre au tournant des XIXe et XXe siècles, la pratique du football en tant que sport, mais aussi en tant que spectacle, est rapidement devenue massive et porteuse d’identités sociales ou spatiales fortement clivées, ainsi dans la Buenos Aires de l’entre-deux-guerres. Possible vecteur d’ascension sociale dans les sociétés dominées par des logiques de reproduction, comme le Brésil, le football a également été l’objet d’instrumentalisations politiques dont l’exemple du péronisme argentin rend parfaitement compte. Au début du XXIe siècle, le milieu du football est porteur d’enjeux économiques de première importance comme en témoignent les multiples tensions qui ont accompagné l’organisation de la Coupe du Monde brésilienne, mais aussi de pratiques sociales souvent violentes dont l’étude des affrontements entre groupes de supporters, par exemple en Equateur, révèlent toutefois la grande complexité et les ambiguïtés. Ainsi que le notait l’écrivain uruguayen Eduardo Galeano, le football n’en est pas moins une fête perpétuelle à laquelle participent chaque semaine, dans toute l’Amérique latine, des millions d’individus.

LISTE DES TRAVAUX ET PUBLICATIONS - LAM culture noire des Amériques », Les Cahiers Charles-V, Université de Paris 7, n° 31, pp. 17-52. 33 – 2002, « L’expérience de la diaspora noire des Amériques. Réflexions sur le modèle de l’hybridité de Paul Gilroy », L’Homme, 161, pp. 51-74.

2.17 MB Taille du fichier
3303332400744 ISBN
Libre PRIX
Cahiers des Amériques latines N° 74.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.ibedsma.be ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

CAHIERS DES AMÉRIQUES LATINES N°47 75 Austin Alchon, Suzanne, 1997 - The Great Killers in Precolumbian America: a Hemispheric Perspective, Latin American Population History Bulletin, N°27, p. 2-11. Behm H. et al., 1976-1978 - Mortalidad en los primeros años de vida en países de América Latina, CELADE, Série A, N°. 1024-1032, 1036 et 1037, San José de Costa

avatar
Mattio Müllers

Vocabulaire décolonial et références en français - IRESMO ... Colonialité du pouvoir (Quijano) : La colonialité du pouvoir désigne un régime de pouvoir apparu avec la modernité coloniale, mais qui n’a pas disparu avec la décolonisation. Ce régime de pouvoir s’appuie sur une racialisation du travail dans le système capitaliste et l’expansion de l’Etat-nation. Colonialité du genre (Lugones) : Le genre et le sexe sont des constructions

avatar
Noels Schulzen

Kyra Grieco - EHESS

avatar
Jason Leghmann

Cahiers des Amériques Latines - HAPI Cahiers des Amériques Latines, n. 74, L'autre continent du football (2014) Cahiers des Amériques Latines, n. 72-73, Sciences participatives et restitution (2013) Cahiers des Amériques Latines, n. 71, Colombia: tierra de pelea; le(s) conflit(s) au cœur de la société (2012) Cahiers des Amériques Latines, n. 70 (2012) Cahiers des Amériques Latines, n. 69, Le clientélisme en situation

avatar
Jessica Kolhmann

Vocabulaire décolonial et références en français - IRESMO ... Colonialité du pouvoir (Quijano) : La colonialité du pouvoir désigne un régime de pouvoir apparu avec la modernité coloniale, mais qui n’a pas disparu avec la décolonisation. Ce régime de pouvoir s’appuie sur une racialisation du travail dans le système capitaliste et l’expansion de l’Etat-nation. Colonialité du genre (Lugones) : Le genre et le sexe sont des constructions