Le double langage de larchitecture.pdf

Le double langage de larchitecture

Paul-Henri David

Larchitecture a un double langage en ce quelle dit les formes et laisse entrevoir les forces qui les animent. Les formes sont elles-mêmes ambiguës, que ce soit celles de matériaux, souvent trompeuses, ou des éléments architecturaux tels que les seuils, les portes et généralement les ouvertures, qui participent de deux mondes, respectivement intérieur et extérieur. Lédifice apparaît assailli par les forces qui saffrontent en lui : la gravité tend à le maintenir à lhorizontale cependant que les forces cosmiques, réelles ou imaginaires, voudraient lemporter vers la verticale. Surtout le bâtiment crée, en lui et autour de lui, des espaces vides que la nature, qui les a en horreur, ne cesse de remplir. Lespace de larchitecture aspire en lui, par la force dépressionnaire que son vide suscite, à la fois lhomme en quête dun abri stable et lisible, et le monde extérieur dont la vue, le bruit, les odeurs sinsinuent à lintérieur par des ouvertures qui ne sont jamais étanches. Cependant à peine lhomme a-t-il été attiré à lintérieur de lédifice par des techniques de lillusion, comme le trompe-lœil ou le camouflage, que ces mêmes procédés sont mis en œuvre à des fins diamétralement opposées qui tendent cette fois à leurrer le sujet vers la liberté des grands espaces. En définitive, face à lobjet architecture lhomme peut adopter deux attitudes bien distinctes. Il peut le regarder comme un tableau ou comme un écran de cinéma. Il peut au contraire participer à son dynamisme. Dans le premier cas le temps sera perçu - comme de la rive du fleuve - pour être, dans la seconde éventualité, vécu comme à bord du bateau quil entraîne. Lexpérience nous enseigne que le temps simplement perçu samortit vite, pour finir par simmobiliser, tandis que le temps vécu saccélère au rythme des affects auquel il est lié. Finalement le sujet qui éprouve une suite de temps perçus et de temps vécus, cest-à-dire de mouvements et dimmobilités, est ainsi à même dappréhender lidée dun temps dont le mouvement, découpé sur un fond immobile, est devenu perceptible.

Le double langage de l'architecture - broché - P.H. David ...

9.38 MB Taille du fichier
9782747543200 ISBN
Le double langage de larchitecture.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.ibedsma.be ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Urbanisme : « Double langage de l’Hôtel de ville et de la ... TRIBUNE. Alors que le tournoi de Roland-Garros commence dans quelques jours, l’universitaire Guy Burgel critique, dans une tribune au « Monde », « le double langage de la Mairie de Paris et

avatar
Mattio Müllers

Historique : Loi de Moore (2/2) Historique : Évolution des Processeurs Historique : Synthèse Historique : la première machine Historique : les premières machines Historique : quelques machines intermédiaires 1964 IBM lance la famille 360 des ordinateurs compatibles Début de l’ère des « Mainframes » 1980 IBM sort le PC (Personal Computer) Début de l’ère de l’informatique Neuropsychologie et langage

avatar
Noels Schulzen

Le double langage de l'architecture - broché - P.H. David ... Le double langage de l'architecture, P.H. David, L'harmattan. Des milliers de livres avec la livraison chez vous en 1 jour ou en magasin avec -5% de réduction .

avatar
Jason Leghmann

La sémiotique de l’architecture s’est développée dès la fin des années 60 avec l’essor de la théorie sémiotique générale1. Ses apports ont été nombreux et divers, dans des multiples directions et des applications variées. L’objectif ici n’est pas de retracer l’histoire de cette rencontre, mais de présenter, à partir de mon expérience personnelle, une contribution de

avatar
Jessica Kolhmann

Le langage peut il tout dire? - Cours de Philosophie de ... Le critère de la double articulation comme trait fondamental de ce qui est langue s'est (du langage de la prose) conférant à Jour comme à Nuit , contradictoirement des timbres, obscur ici (pour le Jour) et là clair (pour la Nuit) ". Dans l'opposition du Jour et de la Nuit, c'est le Jour qui est obscur et c'est la Nuit qui est claire. " Si l'on s'en tient à leur signification, ces